RSS
RSS

Intrigue #2

Event de Noël

Tout allait bien à Hatfield. Tout allait bien, jusqu’à ce qu’un nouvel Eveillé se manifeste, et chamboule tout. Sans crier gare, les adultes se sont mis à agir comme des enfants, refusant de travailler, se déguisant, jouant dans la rue, fuyant les épinards.
Lire plus

Top sites

Partenaires

Petites annonces

22/12/2016 — Luciano Valente cherche un partenaire RP! Plus d'infos par par ici.
24/12/2016 — Il neige sur Hatfield !
23/12/2016 — Youpi, des nouveaux widgets !

à adopter de toute urgence !

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: RP Terminés. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La vie est un test [avec Ryuko Maeda]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
avatar
Messages : 90
Dollars : 2025
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 18
Groupe : Light
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Nov - 18:07

La vie est un test
FT Gordon


Alors que Ryuko venait de finir la mission que Gordon lui avait confié, prenant grand soin de ne tuer personne, des dizaine de policiers et autres sortirent des buissons. La jeune fille ne s'y attendait absolument pas et ce grand brouhaha de "Bravo" d'applaudissement et autre la faisait beaucoup rougir, voir la gênait même. Elle n'y était pas habitué et le rouge lui monta vite aux joues tandis qu'elle serrait des mains et bredouillait quelques mots à certain policiers. Mais parmi eux ne figurait pas celui dont elle attendait le plus l'avis, qui ne tarda pas à se montrer cependant, avec une entrée que Ryuko ne put qualifier que d'un "whaouh", la laissant bouche bée devant l'apparition du meneur. Elle était complètement ébahis devant sa présence, les yeux grands ouvert d'admiration. Les mots que Gordon prononça en s'approchant la remplirent de joie :

« Bravo, en effet, Ryuko. Tu m’as prouvé que tu étais digne que je te prenne sous mon aile ; tu as prouvé aux véritables héros de notre ville que tu étais digne de protéger les citoyens. A compter d’aujourd’hui, ils pourront te considérer comme l’une des leurs, comme une lumière rassurante dans les ténèbres de notre ville. Dans la plus noire des nuits, tu seras celle qui pourra briller à mes côtés. »

Ryuko en resta bouche bée. C'était si beau de s'entendre dire ça, elle ne pouvait trouver mot à répondre à son leader, elle qui était d'habitude si enjouée et grand gueule, pour une fois aucun son ne sortit de sa bouche.

"Je.." commença-t-elle à bredouiller avant de se taire à nouveau, le meneur ne semblait pas avoir fini et poursuivit :

« Tout m’indique que tu es la parfaite candidate pour les Lights… mais il me reste une question à l’esprit. Dis-moi, Ryuko…Quelle raison te pousses à vouloir rejoindre mes rangs ? »

C'était là que tout se jouer. Ryuko avait fait ses preuves physique, maintenant elle devait les faire moralement aussi. Elle inspira profondément avant de s'exclamer avec force.

"Depuis que je suis arrivé à Hatfield on m'a vanté vos exploits, Vous êtes le protecteur de la ville et à peine ai-je entendu ça que j'ai décidé de vous chercher partout pour vous rejoindre et me battre à vos côtés ! Moi aussi je veux protéger cette ville et je vous admire vraiment Gordon. Je veux détruire ce mur et combattre à vos côtés pour arrêter les criminels de cette ville et ramener la paix !"

La jeune fille n'avait pus s'empêcher de le vouvoyer, et de tenter de parler d'un ton un peu plus soutenus que d'habitude, elle espérait que sa réponse conviendrait au meneur, elle ne pouvait empêcher une petite boule d'anxiété de se former au creux de son ventre.









_________________

Parce que j'ose dire que Ryuko est un personnage féminin au moins aussi bien que Rem.

Blbl♥️ :


 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gordon Wolfe
Light Blue
Messages : 126
Dollars : 2070
Date d'inscription : 15/10/2016
Groupe : Light
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Nov - 19:27
imaj
La vie est un test


Ryuko semblait assez gênée de la situation : elle ne devait pas être habituée à ce qu’une foule l’entoure avec des cris de joie. Il faudrait qu’elle s’y fasse, ça nous arrivait plus souvent qu’on ne pouvait le croire, et parfois, pour des raisons assez floues. Mon petit discours semblait avoir touché juste : la jeune femme avait l’air fascinée par ce que je disais. Mais elle ne resta pas à baver la bouche ouverte trop longtemps ; ne me décevant pas, elle se ressaisit et redevint la personne qu’elle était au moment où je l’avais rencontré.

« Depuis que je suis arrivé à Hatfield on m'a vanté vos exploits, vous êtes le protecteur de la ville et à peine ai-je entendu ça que j'ai décidé de vous chercher partout pour vous rejoindre et me battre à vos côtés ! Moi aussi je veux protéger cette ville et je vous admire vraiment Gordon. Je veux détruire ce mur et combattre à vos côtés pour arrêter les criminels de cette ville et ramener la paix ! »

Elle me vouvoie, maintenant ? Surprenant. Mais peu importait – c’était peut-être l’effet du stress des regards, ou de cette dernière question à laquelle elle ne voulait certainement pas répondre faux. Autour de nous, les policiers acquiescèrent dans un murmure collectif. Ils me connaissaient, et savaient que j’avais encore quelque chose à dire : ce n’était pas encore le moment de faire du bruit.

Je fermais les yeux une seconde et souriait en coin. Cette fille était vraiment déterminée.

« Tu n’as pas besoin de me vouvoyer, Ryuko. Je suis peut-être ton supérieur, mais nous sommes aussi importants l’un que l’autre : toi et moi, et tous les autres Lights, nous sommes tous égaux. Tu as prouvé ta valeur, et que tu saurais te montrer à la hauteur de la tâche qui nous fait face. Tu m’as montré que ce dont tu es capable, et j’ai été impressionné. Et, sans vouloir trop m’avancer, je pense que nos amis en bleu t’ont tout autant accepté que moi… »

Le lançais un regard souriant aux policiers, qui approuvèrent à nouveau, plus bruyamment cette fois.

« Dans ce cas, c’est décidé. Ryuko, à partir de maintenant, tu te tiendras à mes côtés, et tu peux fièrement dire que tu es une Light, la protectrice des citoyens, la main juste et impartiale de la loi. »

Je m’avançais vers elle et posais une main sur son épaule.

« Allons-y. »

Nous nous éloignions des policiers, qui eux-mêmes s’occupèrent d’emmener les dealers jusqu’en prison. Je rentrais en direction du QG : je n’avais pas besoin de me dépêcher, nous pouvions marcher jusque-là tranquillement. Cela nous permettrait de nous connaitre un peu mieux, du coup, et de l’habituer à me tutoyer…

Me rappelant qu’elle habitait un peu où elle pouvait, je proposais à Ryuko de l’héberger au QG, dans l’une des chambres que j’avais prévu dans ce but. Apparemment ravie de ne plus avoir à dormir chez des dealers, elle accepta mon offre. La jeune femme avait beaucoup de potentiel : je sentais qu’elle deviendrait un membre indispensable de mon organisation en aussi peu de temps qu’elle avait su attirer mon attention.





_________________


"Pourquoi protéger ce monde si l'on ne protège pas ceux qui l'habitent?"


Je parle en 3399FF!
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Test: Qui aurait été votre petit copain à l'akatsuki et qui aurais-été-tu?
» Hommes bêtes avec Minotaure
» test fai
» Le grand test de personnalité One Piece !
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuunibyou desu ga ? :: RP Terminés.-
Sauter vers: