RSS
RSS

Intrigue #2

Event de Noël

Tout allait bien à Hatfield. Tout allait bien, jusqu’à ce qu’un nouvel Eveillé se manifeste, et chamboule tout. Sans crier gare, les adultes se sont mis à agir comme des enfants, refusant de travailler, se déguisant, jouant dans la rue, fuyant les épinards.
Lire plus

Top sites

Partenaires

Petites annonces

22/12/2016 — Luciano Valente cherche un partenaire RP! Plus d'infos par par ici.
24/12/2016 — Il neige sur Hatfield !
23/12/2016 — Youpi, des nouveaux widgets !

à adopter de toute urgence !

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: La Zone d'Affaire :: Red Light District Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il faut souvent passer des tests pour avancer.

avatar
Andora Prakanti
Plamya Ada
Messages : 34
Dollars : 1538
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 17
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 17:54



Il faut souvent passer des tests pour avancer.

PRAKANTI Andora

GARETTY Five


Une semaine s’était écoulée depuis mon arrivée à Hatfield, et cela faisait également une semaine que je n’avais cessé de chercher des personnes aux mêmes aptitudes surhumaine que moi. Et, bien heureusement, j’en avais trouvé trois en partie grâce à Ten’ car ces derniers étaient capable de voir mon démon, ce qui les avait interpelé. Chacun d’eux avait eu un récit court et qui restait en partie le même. Tous trois m’avaient parlé d’éveillés, de catégorie et même de groupe, bien que sans une seule fois rentrer dans les détails. Et chacune de ces aimables personnes m’avaient expliqué qu’ils étaient des Grey, ayant pour but de suivre sa propre volonté un peu à l’inverse des deux autres qu’étaient les Dark et Light. Mais c’est tout ce que je savais jusqu’à maintenant, et je devais apparemment moi aussi choisir un de… ces groupes. Je n’avais pourtant pas eu d’information sur les deux autres, à part qu’un soit disant chef puissant était à la tête de chacun. Et ma seule volonté, de base, était de simplement rencontrer des personnes comme moi et mon crâne débordais encore de mille et une questions. Ce n’est pas que je renie les Grey mais j’espérais juste croiser de préférence un Dark -car ce nom me parle d’avantage que l’autre- pour m’aider dans mes propres choix, pour ma nouvelle vie.

Ce soir je me baladais, toujours en compagnie de Ten’, dans la zone d’affaire de la ville simplement pour découvrir les lieux et sans vraiment chercher qui que ce soit. Je ressentais une bonne satisfaction de mon choix d’avoir quitté la Russie, rien ne me rattachais à mon pays d’origine et aucun regret ne s’installais dans ma poitrine, j’avais vraiment bien fait. De plus, je peux ici me promener sans avoir peur qu’on ne reconnaisse la fille de la famille Prakanti, la fameuse assassine, hahaha… Je divaguais en observant les immeubles différents, les couleurs des lumières qui ressortes d’avantage le soir, les gens qui se dépêchent pour aller je ne sais où, etc… Cet endroit était plein de vie, ce qui ne m’était pas du tout familier voir même étrange. M’enfin, je me devais de m’y habituer et je continuais donc d’avancer un peu au hasard.

« Où est-ce que je pourrais bien dîner ? Un petit restaurant au hasard ne me ferait pas de mal. » me disais-je au bout d’un moment en parcourant des yeux les différentes enseignes de quelques fast food. C’est alors que je tournais de pif dans un quartier du nom de Red Light District en quête de me remplir l’estomac convenablement, ce dernier commençant à grogner. Mais je sentie une dizaine de pair d’yeux me suivre du regard lorsque j’avançais un peu plus dans ce quartier. Scruter les gens de cette manière n’était pas très agréable et cela me faisait relever la tête brusquement pour leur renvoyer ma colère de cet irrespect total. «De quoi vous vous mêlez, bande d’idiots ?! », et tous retournèrent sagement à leur occupation. Je grognais en me disant qu’ils avaient un problème à m’avoir regardé de la sorte, ou qu’ils m’avaient prise pour quelqu’un d’autre… Et pourtant, au fur et à mesure que je m’enfonçais dans le Red Light District, les gens me regardaient d’avantage bizarrement. Je fronçais d’autant plus les sourcils en remarquant qu’une majorité des personnes présentes ici étaient des hommes, me faisant me méfier, les poings serrer dans les poches de ma veste. Que voulaient-ils ? J’ai une tête si étrange que ça dans l’obscurité du soir ? Voyaient-ils tous Ten’ d’un coup ?... Non, ce dernier questionnement n’était pas possible. Je grommelais donc avant d’avancer un peu plus vite, Ten’ à mes côté toujours aussi calme, tout en scrutant toujours les enseignes du regard aux noms étranges tels que L'Olympe de Zeus ou je ne sais quoi, ne sachant absolument pas que cette attitude rendait ma venue dans ce quartier encore bien plus étonnante…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Five Garetty
Dark Magenta
Messages : 41
Dollars : 1583
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 27
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 23:32
ft Andora Prakanti

Qu'est ce que c'était que ça ? J'ai dépouillé tout le monde au Lucky Seven sans faire le moindre effort intellectuel ... Tu parles d'une soirée. Moi je voulais prendre des risques, miser gros, gagner avec le gloire qui va avec ... Comme le voudrais un vrai joueur après tout. Mais ce soir, rien. Pitoyable. Je vais demander à Luci de rehausser le niveau de ce casino parce que c'est impossible de jouer par plaisir dans de telles circonstances.

Five déambulait au milieu du Red Light District, billets à la mains. Il montrait des signes de fatigue alors qu'il n'était que 21 heure. Son ennui l'avait exténué. Ses pieds trainaient et il avait les nerfs à fleur de peau. Il envoyait allègrement bouler les nombreuses prostituées qui l'accostaient et dégageait d'un revers des quiconque se mettait sur son chemin. Ainsi, il traversait ce flot de débauche sans aucunement y prêter attention.

Faim ... J'ai faim ... Je sais pas si je rentre ou si je me prends quelque chose à emporter ... Tout me fatigue. Et en plus je dois travailler demain. Pfff .... AAAAAAAAH !! J'en ai marre !! Si seulement je pouvais avoir un jour de repos qui se passe bien !

Pendant cette pensée, Five se frotta les yeux et se tenait la tête. Il était visiblement à bout. Pour ajouter du sel sur sa tête, Beelzebub et Asmodée n'arrêtaient pas de lui parler pour ne rien dire. Five accéléra le pas, mais il ne regardait pas devant lui. Il bousculait le peu de personnes qui étaient sur sa route, jusqu'a se heurter à la poitrine d'une jeune femme. Contrairement aux autres, elle portait des vêtements d'ailleurs, Five eut un léger sursaut en la voyant de ses yeux fatigués.

Euuh... Salut ? Vous savez qu'un démon vous suit ? Là, juste derrière vous.

Ah ... AH ... Un démon. Mais pourquoi ?
Ah ... AH ... Mais je la connais cette fille !
Il faut souvent passer des tests pour avancer..





_________________
"Pour assurer un futur plus lumineux aux miens, vendre son âme au diable n'est pas si cher payé"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andora Prakanti
Plamya Ada
Messages : 34
Dollars : 1538
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 17
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Nov - 0:55



Il faut souvent passer des tests pour avancer.

PRAKANTI Andora

GARETTY Five


Durant quelques secondes, j’eu un peu le souffle coupé par un heurtement inattendu dans ma poitrine alors que je continuais à désespérément avancer dans ce quartier étrange. Je reprenais vivement mon souffle, Ten’ se tenant juste à ma gauche et étant prêt à attaquer l’idiot qui m’avait assez brusquement tamponné si ce dernier tentait de me faire vraiment du mal. J’avais alors retenu de faire partager mon sursaut de colère en grommelant, mais mes yeux qui se plantaient sur cet étranger ne purent en faire autant. Ma froideur habituelle revenait aussitôt, surtout que je n’étais pas très à l’aise par ici, me faisant redoubler de méfiance. De plus, au lieu de gentiment s’excuser comme toute personne plus ou moins logique et polie le ferait, il prêta d’avantage attention à Ten’ en me lâchant un stupide :

« Euuh... Salut ? Vous savez qu'un démon vous suit ? Là, juste derrière vous. »

Nooooon ! Sérieusement ? Je ne le savais absooolument pas !... Pff… On dirait que ce crétin s’attend à ce que je crie de peur comme toutes les idiotes filles qui ont peur d’une ridicule araignée... Et je ne pus retenir mon irritation grandissante lorsqu’il me demandait cela, avec cet air si sérieux qui le rendait encore plus stupide, mes sourcils se fronçant aussitôt.

« Oui je le sais puisqu’il est avec moi. Et vous, vous ne semblez pas avoir le sens de la politesse. », répondais-je sur un ton sec.

Et juste après cela, je repensais au fait que seul les éveillés comme moi pouvaient voir mes démons, ce qui me fit alors soupirer. Après tout peut-être avait-il des informations un peu plus utiles, voir même faisait-il partit du groupe que je recherche que sont les Darks… Enfin, il ne devait pas être bien méchant dans tous les cas, juste un peu aveugle pour percuter quelqu’un faisant à peine cinq centimètres de moins.

« Et donc, comme ça, vous êtes un éveillé ? Puisque vous le voyez. », essayais-je de demander sur un ton dégagé mais qui sonnait, malgré moi, toujours aussi froid.

En attendant sa réponse, légèrement douteuse du fait qu’il daigne simplement me répondre face à mon caractère grognon, j’observais cet homme au look assez particulier, du moins bien loin du mien avec ma chemise cravate. Lui, il optait pour une sorte de peignoir violet mais au tissu brillant assez joli… Sauf que je trouvais que ça ne lui allait pas du tout. Enfin, je n’avais surtout jamais vu ça… Et bien qu’à mes yeux il était ridicule dans cet accoutrement, je me demandais tout de même si cela ne voulait pas dire qu’il était haut gradé rien que pour la qualité des tissus, ces derniers semblant de haute gamme. Ou c’était juste un fou se promenant en peignoir de riche, avec ses billets à la main…
Je sortais de mes pensées et relevais vivement les yeux vers les siens, me disant que ma façon de l’avoir dévisagé avait dû être remarquée et aussi assez irrespectueuse. Mais cela ne me fit en rien perdre la froideur qui parcourait chaque parcelle de mon visage fermé.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Five Garetty
Dark Magenta
Messages : 41
Dollars : 1583
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 27
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Nov - 20:23
ft Andora Prakanti

Elle n'a pas l'air contente. Normal mais bon, elle pourrait avoir l'air plus aimable. Je fais un effort et lui dit qu'un démon la suit et elle me regarde comme si j'étais idiot en me soufflant dessus.

Oui je le sais puisqu’il est avec moi. Et vous, vous ne semblez pas avoir le sens de la politesse.

Pourquoi tant de haine, j'ai dit bonjour, et c'est pas la seule à passer une sale soirée d'abord. Je po....

Et donc, comme ça, vous êtes un éveillé ? Puisque vous le voyez.

Five se redressa, rangea son argent, remis son kimono correctement, la regarda de haut, d'un air évaluateur. Mais l'accent de la jeune femme le fit légèrement sourire.

Mmmh... Tant qu'à faire, je devrais faire son dossier tant qu'elle est là car un pouvoir comme ça ne passe pas inaperçu. Elle doit absolument être recensée et selon ce que j'ai appris auprès de Luci, elle est potentiellement une valeur sure. En plus son pouvoir n'a pas l'air d'affecter les humains. Coup de chance pour que ce soit moi qui l'a trouve en premier.

Andora Prakanti je présume. Enchanté, je suis Dark Magenta, le leader du groupe des Darks, je ne sais pas si vous en avez entendu parler. Ma politesse est revenue instantanément lorsque j'ai vu à qui j'avais à faire. J'espère que votre voyage depuis la Russie s'est déroulé sans encombres. Veillez m'excuser pour mon comportement indécent, et j'ose espérer que tout cela soit déjà oublié.

Five essaya de rattraper la chose, il joua de ses airs de gentlemen pour que la jeune femme soit plus enclin à répondre en sa faveur.

Mmmh, il faut que l'in sorte de la rue principale, je pense qu'aller manger un coup serait un bon début.

Je vous propose de m'accompagner me restaurer, je vous invite bien sur. Cela me permettra d'en savoir un peu plus que je n'en sache déjà sur vous, dresseuse de démons. Qu'en dîtes vous ?

Bon, le contact est pris, il reste plus qu'a conclure et le tour et joué avant même que le sort du match eut le temps de se décider.

Five prit le bras de la jeune demoiselle et commença à la mener vers l'un des restaurants du coin.

Il faut souvent passer des tests pour avancer..





_________________
"Pour assurer un futur plus lumineux aux miens, vendre son âme au diable n'est pas si cher payé"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andora Prakanti
Plamya Ada
Messages : 34
Dollars : 1538
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 17
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Nov - 22:35



Il faut souvent passer des tests pour avancer.

PRAKANTI Andora

GARETTY Five


« Andora Prakanti je présume. Enchanté, je suis Dark Magenta, le leader du groupe des Darks, je ne sais pas si vous en avez entendu parler. Ma politesse est revenue instantanément lorsque j'ai vu à qui j'avais à faire. J'espère que votre voyage depuis la Russie s'est déroulé sans encombre. Veillez m'excuser pour mon comportement indécent, et j'ose espérer que tout cela soit déjà oublié.. »

Telle fut ma stupeur d’entendre ce flot de paroles sur toutes ces informations à la fois sans même que j’avais eu à le demander. Mais j’étais également décontenancée d’entendre qu’il connaissait mon nom ainsi que mon pays d’origine. Personne, au grand personne ne sait qui je suis. Je n’ai absolument aucun ami, si l’on ne compte pas Anoushka, que ce soit en Russie ou ici. Même les Grey à qui j’avais pu obtenir que de brèves informations n’ont même pas su comment je m’appelais, eux non plus ! Alors d’où cet espèce de… Dark Magenta savait cela ? Et bien que ce fût le leader du fameux groupe des Darks, je ne pus m’empêcher de réprimer un pas en arrière. C’était beaucoup trop étrange pour moi et ma méfiance envers lui devait grandement se lire dans mon regard.

« Je vous propose de m'accompagner me restaurer, je vous invite bien sûr. Cela me permettra d'en savoir un peu plus que je n'en sache déjà sur vous, dresseuse de démons. Qu'en dîtes-vous ? »

Puis, sans même se soucier de me laisser répondre, il m’attrapait par le bras et commençait à me trainer vers je ne sais où, un restaurant je crois. Mais ce geste m’agaça d’avantage et je m’écartais de cette personne juste après avoir à peu près retrouvé mes esprits. D’abord il me bouscule, ne s’excuse même pas, se rend apparemment compte de qui je suis, se fait d’un coup très poli puis me traine gentiment pour aller manger et discuter… Il me prend pour une pimbêche ou quoi ?! C’est la rencontre la plus stupide, la plus idiote que je n’ai jamais vu ! Dans n’importe quelle circonstance je n’aurai pu imaginer tomber sur une personne aussi bizarre soit-elle…

« Vous allez vous calmer tout de suite, mon cher ! Je ne sais absolument qui vous êtes et vous me trainer de la sorte pour aller dîner juste après m’avoir heurté idiotement ? On dirait juste que tout cela est une bonne blague ! », lui cirai-je au nez, mes nerfs légèrement enflammés parlant d'avantage que ma raison.

J’étais tiraillée par ma méfiance mélangée à la colère qui me disait de le faire dégager sur le champ mais aussi par la curiosité de la suivre et savoir ce qu’il me voulait, de plus qu’il était pile le chef du groupe que je cherchais. Je jetais alors un regard vers Ten’ qui était très calme, et si cet homme en peignoir me voulait vraiment du mal, cela ferait longtemps que mon démon m’aurait fait signe de partir. Je soupirai donc en reprenant mon calme, plantant mon regard de glace dans son seul œil visible qui était vert, un peu comme les miens.

« Je vais vous accompagner, mais je payerai ma part. Je refuse qu’un inconnu dépense pour moi sans que j’en aie besoin. Et je veux que vous répondiez vous aussi à chacune de mes questions, à commencer par le fait d’où est-ce que vous me connaissez. », fis-je sur un ton très sérieux, bien que mon estomac se mit à gronder.

Le fait que cet homme soit le chef d’un puissant groupe et qu’il soit sûrement bien plus fort que moi ne m'impressionnait en aucun cas. Surtout à le voir en peignoir, dehors, comme ça, cela me donnait limite envie de rire. De plus il semblait même faire le bon gentleman avec moi juste pour que je le suive sans soucis, donc je me disais que je n’avais rien à craindre de ce Dark Magenta. Mais je frissonnais d’une sorte de dépit à l’idée de dîner avec quelqu’un. Cela ne rentrait pas dans mes habitudes, pas du tout même…





_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Five Garetty
Dark Magenta
Messages : 41
Dollars : 1583
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 27
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Nov - 21:44
ft Andora Prakanti

Alors que Five commençait à l'emmener ailleurs, pensant déjà aux questions qu'il allait lui poser, la femme nommée Andora réagit :

Vous allez vous calmer tout de suite, mon cher ! Je ne sais absolument qui vous êtes et vous me trainer de la sorte pour aller dîner juste après m’avoir heurté idiotement ? On dirait juste que tout cela est une bonne blague !

Elle est énervée, je ne sais pas où est ce que j'ai gaffé. Bon ça ne fait rien, de toute façon je ne veux qu'une chose : rentrer chez moi, alors je vais tâcher de faire au mieux et au plus vite, histoire qu'elle nous rejoigne sans histoire. Je suis pas vraiment d'humeur.

Elle retira son bras de l'emprise du chef des darks qui ne semblait pas si étonné que ça. Et qui, mollement, la laissa continuer après un soupir et un petit regard vers cette chose qui mettait assez mal à l'aise son interlocuteur :

Je vais vous accompagner, mais je payerai ma part. Je refuse qu’un inconnu dépense pour moi sans que j’en aie besoin. Et je veux que vous répondiez vous aussi à chacune de mes questions, à commencer par le fait d’où est-ce que vous me connaissez.

Aaaaaaaaah, sommes nous vraiment obligés de faire un question-réponse dans la rue ? Non, assurément. Il faudrait au moins que je gagne sa confiance pour qu'elle m'accompagne et que l'on continue plus loin.

Le ventre d'Andora gronda. Il y eut un léger silence gênant après cela.

Bon, dépêchons nous de trouver un endroit un manger pour éviter que la situation empire. Tiens, allons là-bas, ça à l'air sympathique, mais avant ...

Pour répondre à vos dires, la bonne blague serait qu'une éveillée arrive à Hatfield depuis la Russie comme si de rien était, sans même savoir qu'ici sont présents les plus affluents groupes d'éveillés. Ensuite, je me suis excusé pour tout à l'heure mais cela ne vous as pas empêché de continuer de crier apparement.

Oohoh, l'expression sur son visage est sans prix. Je pourrai continuer de la mener par le bout du nez mais je n'ai pas son temps. En plus j'ai envie de m'asseoir, mais la soirée risque d'être longue... Mais bon, ce sont le devoir m'appelle.

Faites comme il vous plaira concernant la note, mais suis-je vraiment si inconnu que ça, telle est la question. En parlant de questions, vous pourrez en poser, mais ne soyez pas trop impudente mademoiselle, je ne suis pas n'importe qui. Mais pour vous montrer ma bonne volonté, sachez que si je vous "connaissais, c'est parce que vous êtes dans ma ville : Je sais qui entre, qui sort de Hatfield, d'où ils viennent, où vont ils, qu'ont ils mangé le matin etc. Bref, rien ne m'échappe ici. Maintenant veuillez bien me suivre s'il vous plait, j'ai entendu que votre estomac avait besoin d'aide alors laisser moi combler ce vide.

Dark Magenta était affirmé. Il menait la conversation et cela se voyait à son sourire en coin et son regard sarcastique. Il s'avança vers un restaurant et ouvrit la porte :

Entrez donc !

Bon, le plus dur est fait, maintenant qu'elle est là, poser les questions va s'avérer bien plus simple. Et puis aussi, croit-elle vraiment que je vais répondre à ses questions  aussi facilement ? À moins qu'elle ne fasse partie des darks et que je l'accepte, les réponses qu'elle aura ne seront que gruyère.
Il faut souvent passer des tests pour avancer..





_________________
"Pour assurer un futur plus lumineux aux miens, vendre son âme au diable n'est pas si cher payé"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andora Prakanti
Plamya Ada
Messages : 34
Dollars : 1538
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 17
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Nov - 5:35



Il faut souvent passer des tests pour avancer.

PRAKANTI Andora

GARETTY Five


« Pour répondre à vos dires, la bonne blague serait qu'une éveillée arrive à Hatfield depuis la Russie comme si de rien était, sans même savoir qu'ici sont présents les plus affluents groupes d'éveillés. Ensuite, je me suis excusé pour tout à l'heure mais cela ne vous as pas empêché de continuer de crier apparemment. »

Ces paroles de l’homme en peignoir m’irritèrent d’avantage, bien qu’il ait en partie raison. Certes c’est idiot de quitter son pays et de venir ici sans rien savoir, mais comment dire que trouver des informations précises sur les éveillés, groupes, etc n’est pas si simple. Puis pour ce qui est de l’excuse certes il l’a faite, mais seulement après que je le lui ai fait remarquer… Enfin bon, je me contentais de le regarder froidement en écoutant la suite, préférant ne pas perdre de temps à me disputer au sujet de mon désaccord intérieur face à ce qu'il me disait.

« Faites comme il vous plaira concernant la note, mais suis-je vraiment si inconnu que ça, telle est la question. En parlant de questions, vous pourrez en poser, mais ne soyez pas trop impudente mademoiselle, je ne suis pas n'importe qui. Mais pour vous montrer ma bonne volonté, sachez que si je vous "connaissais, c'est parce que vous êtes dans ma ville : Je sais qui entre, qui sort de Hatfield, d'où ils viennent, où sont-ils, qu'ont-ils mangé le matin etc. Bref, rien ne m'échappe ici. Maintenant veuillez bien me suivre s'il vous plait, j'ai entendu que votre estomac avait besoin d'aide alors laisser moi combler ce vide. »

Le fait qu’il surveille tout dans sa ville me faisait frissonner d’un réel dégoût. Je déteste être observée de la sorte... Et le fait qu’il semble me prendre plus ou moins de haut me fait me demander si je vais rester ou non, je n’aime pas tellement cette attitude. Le souci est que j’ai réellement besoin d’avoir des réponses et de savoir ce que je vais bien pouvoir faire par la suite. Son sourire en coin et ce regard sarcastique qu’il lançait à la fin de ses dires me donnèrent pourtant envie de le gifler, mais mes sourcils se froncèrent juste. Je voulais savoir pourquoi cette personne m’invitait si brusquement à dîner. Et je fuirai très vite si ça ne me plait pas.

« Entrez donc ! »

« Très bien. », fis-je sur un ton toujours aussi sec, ma franchise de ne pas tellement aimer la première impression de cette personne se faisant sûrement ressentir.

Je soupirai longuement en entrant dans le restaurant en me disant que j’allais dîner avec un tel personnage, mais la bonne odeur de nourriture me disait qu’au moins je mangerai bien. Je me dirigeai donc vers une table éloignée des autres personne, me fichant que cela plaise ou non à Monsieur Peignoir. Je levais ensuite les yeux vers Ten’, une fois assise.

« Tu peux filer, pour une heure ou deux. », lui dis-je sur un ton bien plus amical.

Ten’ se détournait donc, bloquant ainsi légèrement le passage jusqu’à la table à Dark Magenta. J’observais donc mon démon qui resta planter là de façon étrange face à l’autre idiot, avant de disparaitre.

« Excusez-le. Il... Il n’a pas vraiment l’habitude de me laisser seule. »

Je m’en fichais dans le fond que mon démon le dérange ou non, mais je restais tout de même raisonnable en sachant très bien que Ten’ peut parfois être très perturbant pour ceux qui le voit. Je prenais la carte du restaurant entre mes mains sans apprêter un regard vers l’homme qui allait partager ce repas avec moi. Cette idée me déplaisait énormément. J’avais bien trop l’habitude de manger seule.

« Bien. Maintenant que nous sommes installés, pourriez-vous me dire pourquoi vous m’invitez de la sorte et pourquoi vous voulez tant me poser des questions ? », demandais-je en levant mes yeux à la lueur distante et froide.

Je faisais de mon mieux pour ne pas lui faire part de mon réel malaise d’être à cette table en sa compagnie. Déjà parce qu’il était en peignoir et en plus car je ne connais rien du tout de lui. Il est certes connu ici, pour être le chef de cette ville, mais est-il vraiment arrogant ? Est-il vraiment sympathique ou veut-il simplement assouvir de quelconques objectifs personnels ? Que sait-il faire avec ses pouvoirs ? Comment a-t-il pu en venir à être… chef d’une ville ?, etc... Bref, je n’aimais pas l’idée de dévoiler ma vie à un réel inconnu. A Xénia je lui avais tout dis, mais elle m’avait trahit. Alors pourquoi devrais-je simplement répondre à lui, à ce Dark Magenta ?





_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Five Garetty
Dark Magenta
Messages : 41
Dollars : 1583
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 27
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Nov - 20:49
ft Andora Prakanti

Après l'invitation à entrer de Five, la demoiselle répondit sèchement une fois de plus et on sentait dans son regard, son envie de partir laisser place à l'intérêt porté à ce dinner:

Très bien.

Net et précis en tout cas. Au moins on ne perd pas en paroles inutiles et j'espère que cela va continuer ainsi. Parce contre si elle pouvait avoir un ton légèrement plus tendre, ce serait parfait. Enfin, au moins elle est là, je ne devrai pas trop en demander vu mon entrée. D'ailleurs elle vient d'entrer dans un endroit sans même avoir lu où. Elle a du chemin à faire pour l'instant.

Les deux entrèrent dans ce restaurant / bar assez spécial. Andora se jeta sur la table la plus éloignée possible suivi par Five et la chose qui les suivait. Elle saisit le menu et envoya bouler son démon de compagnie. Elle s'était assise si vite qu'elle a failli en écraser un. Un quoi vous dites ? Un chat ! Et oui, il s'agissait là d'un bar à chat et la jeune russe ne l'avait pas du tout remarqué pour l'instant. Ainsi, elle restait froide et Five était amusé du fait qu'elle n'ait rien remarqué mais resta sérieux, il fallait en finir.

Bien. Maintenant que nous sommes installés, pourriez-vous me dire pourquoi vous m’invitez de la sorte et pourquoi vous voulez tant me poser des questions ?

Five exhala un légère fumée vers le plafond. Très calmement. Il se baissa sous la table, laissant un visage assez interrogatif sur celui d'Andora et remonta avec un chat grincheux dans les bras. Ce dernier semblait assez blasé. Quoi qu'il en soit, Five pris la parole, caressant le vieux chat qu'il avait entre les mains :

Et bien mademoiselle, la raison pour laquelle je vous invite est simple, nous avions tout les deux faim et j'avais des questions à vous poser. De plus cet endroit est somptueux vous ne trouvez pas ? Ah oui, et la raison pour laquelle je veux vous poser des questions est que j'ai lu quelques informations vous concernant, de ce fait j'aimerai en apprendre plus sur vous et éventuellement vous convaincre de rejoindre mon organisation pour combattre le Mur. Mais juste une chose avant ... pourquoi fixez-vous mon yukata ? Il est déchiré ?

Five commença à inspecter ses vêtement dans Andora qui ne devait pas vraiment comprendre. Pendant ce temps, un serveur était parti prendre deux menus que Five avait demandé en arrivant et un chat s'approcha des jambes de la jeune femme.
Il faut souvent passer des tests pour avancer..





_________________
"Pour assurer un futur plus lumineux aux miens, vendre son âme au diable n'est pas si cher payé"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andora Prakanti
Plamya Ada
Messages : 34
Dollars : 1538
Date d'inscription : 02/10/2016
Age : 17
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Nov - 3:37



Il faut souvent passer des tests pour avancer.

PRAKANTI Andora

GARETTY Five


 J’haussais un sourcil lorsque l’homme se penchait sous la table mais retenais ensuite un léger sourire lorsqu’il se redressait avec un vieux bon gros matou entre les bras.  Détester les gens est une chose, mais pas les animaux. Ce sont les rares êtres que j’apprécie pour leur idiotie amusante et leur petite tête qui vous supplie toujours pour une caresse ou un bout de nourriture. Je préférerai même sauver un animal en danger plutôt qu’un humain, d’ailleurs… Mais minute, qu’est-ce qu’un chat fiche dans un restaurant ?

« Et bien mademoiselle, la raison pour laquelle je vous invite est simple, nous avions tout les deux faim et j'avais des questions à vous poser. De plus cet endroit est somptueux vous ne trouvez pas ? Ah oui, et la raison pour laquelle je veux vous poser des questions est que j'ai lu quelques informations vous concernant, de ce fait j'aimerai en apprendre plus sur vous et éventuellement vous convaincre de rejoindre mon organisation pour combattre le Mur. Mais juste une chose avant ... pourquoi fixez-vous mon yukata ? Il est déchiré ? »

Euh… Son yukaquoi ?... Attends… Il parle de son peignoir là ? C’est un mot plus stylisé pour dire peignoir ou cette chose qu’il porte a véritablement un nom ? Enfin… Je supposais que oui. Et je me devais de lui répondre, c’est vrai que ma façon de le fixer n’était pas spécialement classe. J’aurai dû être plus discrète m’enfin, il a l’air si ridicule à mes yeux dans cet accoutrement.

« Eh bien je n’ai tout simplement jamais vu qui que ce soit porter ce genre de… D’habit. Excusez-moi pour ma fixation, je ne l’avais pas tellement remar… »

Je sentais soudainement quelque chose se frotter ma jambe ce qui me fit sursauter avant de baisser les yeux et voir un chat tout ronronnant. Je ne voulais pas que Dark Magenta me voit prendre cet animal sur mes genoux comme une enfant joyeuse de voir une bestiole. Je soufflais donc un « ouste, toi ! » en poussant le félin du bout du pied qui décalait lourdement, comme si cela était usant pour lui de faire ses quelques pas. Je regardais ensuite le restaurant en y faisant plus attention et, en effet, cet endroit dit de ses mots somptueux était rempli de chats. Etrange comme système de mettre des animaux dans un restaurant, mais tant qu’ils ne vont pas trainer dans la cuisine ça me va. Je voudrai éviter de dîner avec des poils dans mon assiette… Je soupirai donc en me remémorant rapidement ses paroles et me demandant de quoi voulait-il parler au sujet de combattre un mur… Enfin, j’espérais que c’était bien le nom d’une autre organisation que la sienne sinon son autre surnom que l’homme peignoir deviendrait Don Quichotte, l’homme au peignoir qui combattait des murs… Enfin bref, je riais intérieurement à ma blague et le regardait de nouveau, reprenant mon sérieux.

« Ce Mur, dites-vous, quel problème engendre-t-il pour que vous vouliez le combattre ? Et en quoi je vous serai utile chez les Darks ? »

Mon air froid ne s’était pas dissipé mais j’étais un peu plus à l’aise. Je pense que le fameux pouvoir des chats à détendre doit être vrai, dans ces cas-là. Ou la fatigue… Enfin, peu importe, je voulais juste manger et écouter ce qu’il avait à dire puis éventuellement prendre une décision. Cet homme me voulait dans son groupe, c’était sûr, mais il me fallait plus de détails que ça avant que je n’accepte quoique ce soit. Je ne voulais pas me lancer dans n’importe quoi.  





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Des inspecteurs forestiers pour proteger les parcs nationaux
» La cotte de maille
» Rescue
» The Hamed Chouba Show
» VIVRE SA RETRAITE EN ITALIE...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuunibyou desu ga ? :: La Zone d'Affaire :: Red Light District-
Sauter vers: