RSS
RSS

Intrigue #2

Event de Noël

Tout allait bien à Hatfield. Tout allait bien, jusqu’à ce qu’un nouvel Eveillé se manifeste, et chamboule tout. Sans crier gare, les adultes se sont mis à agir comme des enfants, refusant de travailler, se déguisant, jouant dans la rue, fuyant les épinards.
Lire plus

Top sites

Partenaires

Petites annonces

22/12/2016 — Luciano Valente cherche un partenaire RP! Plus d'infos par par ici.
24/12/2016 — Il neige sur Hatfield !
23/12/2016 — Youpi, des nouveaux widgets !

à adopter de toute urgence !

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 

 :: La Zone d'Affaire :: Crate Works Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une simple affaire de famille.

avatar
Five Garetty
Dark Magenta
Messages : 41
Dollars : 1217
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 27
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Oct - 2:18

Une simple affaire de famille.

ft. Le Parrain Luciano Valente


Il était relativement tôt le matin et j'ai déjà à supporter la vue et l'odeur de Crate Works ... Bon j'admet que l'endroit par lequel je suis passé n'était pas le meilleur mais cet endroit n'en reste pas moins immonde. Heureusement que j'ai aménagé mon propre entrepôt, donner rendez-vous à Luci dans un endroit pareil aux autres dépotoirs ? La bonne blague. Ces lieux sont surement les plus propres et mieux rangés de tout Crate Works, j'ai bien fait d'engager deux ou trois humains pour qu'ils arrangent l'endroit.

Five était seul dans cette usine désaffectée et réaménagée. Il y avait encore quelques chaines de montage, un étage fait de ponts utilisés pour une meilleure circulation de personnes etc. Mais il y avait en plus depuis peu de temps, une grande table assez luxueuse avec les chaises qui vont avec, des tableaux de lièges (ils allaient sans doute servir par la suite) ainsi que des plans, beaucoup de plans en tout genre.

Cette petite concertation était primordiale pour moi comme pour lui. Ses agents comme les miens ont remarqué un fort accroissement de la population en terme d'éveillés. Soit ils se déclarent dans la ville, soit en étant déjà éveillé, il rejoignent la ville. Apparement, les éveillés attirent d'autres éveillés, et il ne fallait absolument pas qu'ils deviennent incontrôlables alors notre solution était de les affilier à des groupes ou des gangs, mais pas les Lights si possible.
Enfin, je ne peut pas commencer seul, si ? J'ai certes travaillé mon sujet mais Luci aussi possède des informations dont il veut me faire profiter. D'ailleurs il va bientôt être l'heure. J'ai bien fait d'arriver en avance. Il sera 10h dans 3...2...1..

La porte commence légèrement à s'ouvrir et Five attend juste en face de celle-ci, son costume parfaitement ajusté, un sourire en coin et les bras grands ouverts.

Toujours parfaitement à l'heure, Parrain! Entrez donc nous devons parler affaires.





_________________
"Pour assurer un futur plus lumineux aux miens, vendre son âme au diable n'est pas si cher payé"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luciano Valente
Le Parrain
Messages : 75
Dollars : 1260
Date d'inscription : 29/10/2016
Age : 18
Groupe : Grey
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 0:42

Une simple affaire de famille

Luciano sirotait un whisky à l'arrière de sa limousine, en compagnie de quelques uns de ses hommes. Son secrétaire pianotait sur son ordinateur d'un air préoccupé, et les fenêtres ouvertes s'ouvraient sur la monotonie familière du paysage : Des entrepôts, des usines, des véhicules utilitaires...

- La Connor's est en baisse, Luciano, indiqua Ailill, en charge de la Distillerie portant son nom, en relevant les yeux de son ordinateur. Nous avons perdus quelques chiffres en Bourse, à cause de notre production ralentie...

- Les hommes d'affaires sont au courant plus vite que les mafias maintenant, soupira Luciano. Internet n'est vraiment pas un atout pour nous.

- Nous travaillons à ce qu'il le soit, Parrain, indiqua un autre, plongé dans son journal, dans une réplique qui avait l'air d'être répété des centaines de fois.

- Ton petit réseau de pirates informatiques n'a toujours pas atteint les objectifs attendus, Giorgio. Je me demande si je ne vais pas donner l'affaire à quelqu'un de plus compétent que toi.

- Parrain, vous savez bien que... chercha à se défendre l'intéressé.

- Nous y sommes, Alfredo, indiqua Luciano à son chauffeur en coupant court aux remarques de son associé.

Il descendit de voiture, suivi de trois hommes de main, Ailill et Giorgio, tandis que deux autres  gardaient la voiture en compagnie d'Alfredo.

D'une démarche oscillante, accompagnée des bruits de cannes régulier sur le bitume, Luciano s’avança vers la porte de l'entrepôt que ses hommes ouvrirent.


- Toujours parfaitement à l'heure, Parain ! Entrez donc nous devons parler affaires.

- J'ai mes petites habitudes, Five, répondit-il tandis que l'on refermait derrière lui. Giorgio, les dossiers.

Alors que l'interpellé ouvrait une mallette contenant photos et documents et qu'Ailill se dirigeait vers la table pour s'y installer, Luciano prit Five à part et l'entoura d'une main paternelle, posée sur son épaule.

- Comment vont les tiens ? J'ai cru comprendre que vous étiez plus nombreux. Vous ne manquez de rien, j'espère ? Auquel cas tu peux toujours compter sur la Famille pour te dépanner, tu le sais, ça ?

Même si Five et Luciano ne sont pas à proprement parlé « amis », la question était sincère. Les liens qui unissent une famille – ou une organisation familiale comme les Darks – sont des choses importantes aux yeux d'un Italien comme Luciano.

En parallèle à cet aparté, Giorgio déballait ses dossiers qu'il épinglait aux tableaux en liège, ou des photos qu'il accrochait aux plans. Les hommes de mains s'installèrent autour de la table, debout et le regard alerte, et Ailill ouvrait son ordinateur, prêt à prendre en note tout ce qui allait être dit. La matinée risquait d'être chargée car déjà, un climat de travail, et même une certaine tension, s'étaient installés...
[/color]
[color=#ffffff]/div>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Five Garetty
Dark Magenta
Messages : 41
Dollars : 1217
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 27
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 2:47

Une simple affaire de famille.

ft. Le Parrain Luciano Valente


Aaah, le voilà et avec toujours autant de prestance. J'ai beau être plus âgé que lui de six années,
cet homme m'inspire comme personne. J'avais, il faut l'avouer, assez de refaire affaire avec lui. D'ailleurs, il est bien accompagné aujourd'hui, j'en connais certains comme Ailill ou Giorgio mais il reste quelques nouvelles têtes. Enfin, un bon parrain sait toujours s'entourer.

Le jeune mais respecté Luciano Valente s'avança dans l'entrepôt et répondit calmement à son associé:

J'ai mes petites habitudes Five.

Tiens, de l'alcool dès le matin. Je ne suis pas personnellement fan mais c'est un choix sur lequel on pourra discuter d'ici quelques années. Pour l'instant ce qui m'intéresse ce sont les informations qui doivent se trouver dans les mains de Giorgio. Ah, bingo.

Dans la foulée, Luciano interpela son sous-fifre derrière lui alors que la porte se renfermait, laissant l'entrepôt éclairé à la lumière du matin et de la faible électricité parcourant les ampoules du plafond :

Giorgio, les dossiers.

Un ton sec et une demande brève. Il n'a visiblement pas le temps pour la courtoisie et l'affaire que nous avions à traiter devait relativement le préoccuper. Il allait falloir jouer cela finement car les négociations et les compromis vont fuser dans tout les sens.

Giorgio s'exécuta de suite, personne n'avait de temps à perdre ici. Alors qu'il déballait tout les documents, ajoutant donc les leurs à ceux de Five, Luciano pris l'épaule de ce dernier et demanda avec une sincérité assez déconcertante vu le climat de sérieux ayant commencé à se construire:

Comment vont les tiens ? J'ai cru comprendre que vous étiez plus nombreux. Vous ne manquez de rien, j'espère ? Auquel cas tu peux toujours compter sur la Famille pour te dépanner, tu le sais, ça ?

À cela, Five répondit très franchement, regardant les hommes commencer à organiser les profils de chacun :

Tu sais bien que j'essaie de prendre soins des miens comme une famille. Tu devrais d'ailleurs être le premier à comprendre que même si nous sommes plus nombreux, même si certains se perdent, même si nous ne sommes pas toujours d'accord, une famille reste une famille. Et une fois entré dans la mienne, je m'assurerai que personne ne soit dans le besoin. Five regarda le jeune parrain du coin de l'oeil.Ça compte aussi pour vous, ne l'oublies pas. Donc pour répondre brièvement à ta question : Oui, tout va bien. Quant à toi, tu m'expliqueras ta situation pendant l'échange.

Pendant le long discours de Five, les autres membres s'étaient déjà installés autour de la table, certains commençant déjà à regarder les dossiers. Five et Luciano prirent place et Five fit signe à tout le monde de s'asseoir. Tout le monde était très attentif.

Très bien, bonjour à tous, bonjour parrain, vous êtes réunis ici ce matin à cause d'un sujet qui nous concerne tous : L'explosion du nombre d'éveillés. En effet, En une semaine, 4 éveillés ont été recensés par mes soins soit plus d'un tout les deux jours. Pire si le nombre ne cesse de baisser, des dangers pourraient accourir, que ce soit une menace de nouveaux éveillés, de la formation d'un nouveau groupe qui déstabiliserait l'équilibre en place voire l'inenvisageable, une attaque du mur à grande échelle. C'est pour cela qu'il est capital que ces nouveaux arrivant soient répertoriés d'une part et affiliés à des groupes d'une autre part. Quelque chose à ajouter avant que je ne continues ?

Tout se passe bien pour le moment, ils ont l'air de suivre et de comprendre les enjeux. Parfait, si on arrive à réguler le taux d'éveillés on pourra faire de ce nombre une force et cela sera bénéfice pour Luci comme pour moi.





_________________
"Pour assurer un futur plus lumineux aux miens, vendre son âme au diable n'est pas si cher payé"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luciano Valente
Le Parrain
Messages : 75
Dollars : 1260
Date d'inscription : 29/10/2016
Age : 18
Groupe : Grey
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 11:15

Une simple affaire de famille.
[/color]

- Bien, c'est important de s'occuper de sa Famille, répéta Luciano alors que Five l'accompagnait près de la table. Il n'y a réellement qu'en elle que l'on peut avoir confiance... acheva-t-il dans un semi-murmure, comme pour lui même.

- Très bien, annonça Five, une fois tout le monde assis. Bonjour à tous, bonjour parrain, vous êtes réunis ici ce matin à cause d'un sujet qui nous concerne tous : L'explosion du nombre d'éveillés. En effet, En une semaine, 4 éveillés ont été recensés par mes soins soit plus d'un tout les deux jours. Pire si le nombre ne cesse de baisser, des dangers pourraient accourir, que ce soit une menace de nouveaux éveillés, de la formation d'un nouveau groupe qui déstabiliserait l'équilibre en place voire l'inenvisageable, une attaque du mur à grande échelle. C'est pour cela qu'il est capital que ces nouveaux arrivant soient répertoriés d'une part et affiliés à des groupes d'une autre part. Quelque chose à ajouter avant que je ne continues ?

Giorgio adressa un regard à son Parrain qui lui concéda un mouvement du menton en signe d'approbation.

- Notre réseau informatique les traque de près : Réseaux sociaux, achats en lignes... et pour les moindres utilisateurs, les éveillés ne passent pas inaperçus, et les blogs ou vidéos-buzzs présentent des résultats presque similaires. Comme promis nous avons les portraits robots, les profils psychologiques, les préférences alimentaires... bref, tout sur les quatre petits nouveaux. Et nous sommes à l'affût pour les prochains.

Il présenta les dossiers épinglés sur le tableau tout en parlant.

- Quant à ceux des semaines passées, ils sont sous surveillance. Rien de flagrant : nous avons assez d'hommes dans toute la ville pour organiser une filature sans éveiller les soupçons. Un homme assis à une terrasse, une femme à son balcon...

- Mais la recrudescence d'éveillés commencent à épuiser ce filon, intervint Ailill. Ce qui nous fait revenir au problème du jour.

Les hommes attablés se retournèrent vers le maître de cérémonie en attente d'une intervention de sa part, tandis que Giorgio tripotait nerveusement une feuille de papier et que Luciano sirotait son whisky en fixant son regard sur son subalterne.

A l'extérieur, la vie commençait à s'animer, alors que les ouvriers jetaient des regards étonnés à la limousine attendant devant cet entrepôt inutilisé. Les plus anciens s'approchaient alors de leurs cadets, chuchotaient quelques mots, et s'éloignaient dans une démarche apeurée sous le regard des deux hommes en costumes qui les surveillaient fixement derrières leurs cols remontés.
/div>[/font]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Five Garetty
Dark Magenta
Messages : 41
Dollars : 1217
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 27
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 20:08

Une simple affaire de famille.

ft. Le Parrain Luciano Valente


Suite à la tirade de Five, Giorgio pris la parole après avoir attendu le signal du parrain. Il énonça la manière dont ils traquaient les éveillés, ce qui n'intéressait que très peu Five qui préférait faire directement impression sur les personnes. Il afficha ensuite les profils de tout le monde et Dark Magenta ne pu cacher son intérêt au reste de l'assemblé. Son regard était fixé sur les quatre éveillés. Et Giorgio reprit :

Quant à ceux des semaines passées, ils sont sous surveillance. Rien de flagrant : nous avons assez d'hommes dans toute la ville pour organiser une filature sans éveiller les soupçons. Un homme assis à une terrasse, une femme à son balcon...

Tant mieux, il est préférable que la ville reste assez calme alors que nombre d'éveillés se rassemblent en un point. Et si les anciens pouvaient éduquer les nouveaux arrivant, ce serait parfait.

Ailill continua pile au bon moment :

Mais la recrudescence d'éveillés commencent à épuiser ce filon. Ce qui nous fait revenir au problème du jour.

Les hommes du parrain se retournèrent vers Five, droit et le visage plus impassible que quelques secondes auparavant. Luciano fixait les siens. Il semblait presque absent, mais les vrais savent qu'il suivait avec attention les échanges. Five repris le contrôle de la discussion.

Parmi ces quatre personnes, j'ai déjà obtenues quelques informations sur le dénommé Kuro que j'ai pris le temps de répertorier dans ce dossier.

Five envoya effectivement un dossier qui s'arrêta devant le parrain et pile dans le bon angle.

Dedans vous trouverez quelques informations utiles quant au pouvoir de cet énergumène. J'aimerai pour ma part en apprendre un peu plus sur les trois autres. J'ai certes eu vent de l'existence de cette vampire et quelques uns de mes agents ont aperçu la prénommée Andora dans leurs patrouilles. Mais je ne connais point cette Saki. Veuillez donc me parler d'eux je vous prie.

Je n'ai pas encore évoqué cette Ryuko qui vient de rejoindre Gordon, je pense le faire une fois que j'aurai eu les informations dont j'ai besoin. De toute façon, elle semblait bien trop honnête pour être d'une quelconque utilité à la mafia, mais on ne sait jamais.





_________________
"Pour assurer un futur plus lumineux aux miens, vendre son âme au diable n'est pas si cher payé"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luciano Valente
Le Parrain
Messages : 75
Dollars : 1260
Date d'inscription : 29/10/2016
Age : 18
Groupe : Grey
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Nov - 13:27

Une simple affaire de famille


- Parmi ces quatre personnes, j'ai déjà obtenues quelques informations sur le dénommé Kuro que j'ai pris le temps de répertorier dans ce dossier.

- Dedans vous trouverez quelques informations utiles quant au pouvoir de cet énergumène. J'aimerai pour ma part en apprendre un peu plus sur les trois autres. J'ai certes eu vent de l'existence de cette vampire et quelques uns de mes agents ont aperçu la prénommée Andora dans leurs patrouilles. Mais je ne connais point cette Saki. Veuillez donc me parler d'eux je vous prie.


Luciano ouvrit le dossier dans un geste machinal. Les informations étaient assez sommaires. De plus, il semblait manquer une information qu'il considérait cruciale. Il n'en pipa mot pour le moment. Un regard aux deux autres et ils comprirent.

- Bonne nouvelle, pour vous, Mr Garetty, poursuivit Giorgio, Alvy D. Carty, arrivée dans la semaine, veut manifestement devenir une Dark. Nous avons...

Un regard de Luciano le stoppa net.

- Nous le savons de source sûre, finit-il. De plus elle vous recherche activement, nous n'aurons aucun mal à l'appréhender pour lui fixer un rendez-vous avec vous.

Il jeta un regard à son Parrain, mal à l'aise. Giorgio était trop sûr de lui en temps normal, mais le moindre regard de Luciano pouvait le déstabiliser durablement.

- Hum... Sinon nous avons Andora Prakanti, Russe de son état, Orpheline de ses deux parents, supposée décédée avec eux. En Russie. Elle avait pourtant de la famille dans son pays natal, une attache, bref aucune raison de fuir le pays. Sauf si elle est la coupable du meurtre. Sanglant, en plus, d'après le rapport de la Police. Aucune connexion internet, arrivée ici il y a moins d'une semaine, elle n'est pourtant pas passée inaperçue car elle se trimballe avec un démon dans son dos – du genre de démon de deux mètres. Heureusement seuls les éveillés le voient. Elle cherche manifestement des repères, et interrogent tous ceux qui veulent bien l'écouter. Facile à rentrer en contact aussi, donc.

Le regard satisfait que lui lança Giorgio fit hausser les sourcils à Luciano. Certes il n'avait cité aucune source. Mais ce n'était pas un exploit. C'était le minimum qu'on lui demandait.

- Enfin, la dernière, Saki Kanon... Là c'est un peu dur à avaler, mais ce serait une déesse grecque, selon ces dires... Elle supposerait que l'Olympe existe réellement... Moi, à part l'Olympe de Zeus, j'en connaît pas beaucoup d'autre, des Olym... !

Le regard de marbre que lui lancèrent ses interlocuteurs le coupa net.

- Bon, enfin... On la vu de nuit, essayer ses pouvoirs dans la Mer. Manifestement, elle contrôle l'eau. On la suppose fille de Poséidon, de fait, du moins si ce qu'elle avance est juste... Très jeune aussi, son caractère s'en ressent. Facilement recrutable, mais il faudra éviter les foudres de son oncle du coup... hum. Bon, voici les dossiers complets.

Il tripota nerveusement sa mallette en tendant la liasse de feuille à Five.

- Quant à Ryuko Maeda, elle est déjà répertoriée chez les Light. Rien à en tirer de ce côté, et on peut compter sur Gordon Wolfe pour la maintenir un peu. Elle ne devrait pas faire de bêtise.

- Bien, Five, déclara Luciano après cette présentation. Je crois qu'il est temps d'exposer le réel motif de cette entrevue.

Il se redressa lentement, fixa son interlocuteur, et lâcha.

- Lesquels penses-tu que je peux recruter ? [/color]
[color=#ffffff]/div>
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Five Garetty
Dark Magenta
Messages : 41
Dollars : 1217
Date d'inscription : 15/10/2016
Age : 27
Groupe : Dark
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 7 Nov - 23:17

Une simple affaire de famille.

ft. Le Parrain Luciano Valente


Le Parrain saisit le dossier de Kuro à la seconde où il apparut devant lui. Il le lu rapidement, eu un léger mouvement de sourcils mais il n'en dit rien, rien de grave sans doute. Il lança un regard à ses deux subordonnés. Giorgio continua le débat en parlant de la vampire nommée Alvy D. Carty jusqu'à ce qu'il se fige du au regard du parrain, après quoi il abrégea rapidement. La tension était palpable, mais Five restait indifférent et bon hôte. Giorgio continua avec l'invocatrice venue de Russie appelée Andora. Five hocha la tête comme pour dire qu'il avait entendu parler d'elle. La présentation prodiguée par le mafieux se conclut avec le dossier d'une certaine Saki, fille de dieux Olympiens et de Ryuko dont Five connaissait l'existence.

Je devrais pouvoir m'occuper de ces Alvy D. Carty et Andora Prakanti, l'une est apparement déjà décidée à nous rejoindre et l'autre ne doit pas connaitre grand chose de la ville alors il sera assez simple de la manipuler une fois qu'elle saura qui je suis.. du moins je l'espère. Par contre, Saki la fille des dieux m'a l'air assez dangereuse. Pas pour ses pouvoirs mais pour sa lignée, je ne sais pas de quoi sont capables les Olympiens. Je me contenterai seulement d'informations. Concernant Ryuko, rien de bien nouveau mis à part qu'elle a fait rentrer un inconnu dans leur QG. Elle semble assez simple d'esprit et avec un peu de manipulation, elle pourrait faire entrer un espion chez les Lights, ce qui m'arrangerai plus qu'il n'en faudrait. Pour voyons maintenant qui pourrait faire quoi...

Luciano interrompit ses pensées:

Bien, Five. Je crois qu'il est temps d'exposer le réel motif de cette entrevue. Et en se relevant: Lesquels penses-tu que je peux recruter ?

Five sortit son kiseru (pipe japonaise dont il aimait la forme) et exhala de la fumée comme il en avait l'habitude tout en réfléchissant. Après quelques secondes, il regarda la parrain, assez sceptique:

Pour commencer Parrain, je les recrute et ils bossent pour toi de temps à autre, pas l'inverse. Ensuite, pour faire dans l'ordre: cette Alvy viendra avec moi, cependant vous devriez prendre contact avec elle, elle semble avoir de bonnes capacités pour acquérir des renseignements malgré son jeune âge. De plus, elle doit connaitre pas mal d'Histoire si elle se souvient de ses anciennes vies. Donc si vous voulez quelqu'un à votre solde, je vous confierai la vampire de temps à autres. Concernant la russe, Andora, je pense la prendre chez les darks également. Gordon ne doit pas être au courant de son existence donc j'ai une bonne longueur d'avance. Son pouvoir semble assez intéressant mais j'aurais besoin de quelques précisions supplémentaires que je me ferai le luxe de prendre moi-même. Pour Saki, je ne l'y approcherai pas, son ascendance divine est assez floue et on ne sait pas de quoi ils sont capables, mais pour la famille Valente, elle pourrait être d'une aide très précieuse, à vous de voir ce que vous voulez faire d'elle. Et puis Ryuko ... je n'ai rien à dire à son propos, elle ne m'intéresse pas.

Encore une fois, Five souffla de la fumée vers le plafond, ça le détend. Le reste de l'assemblée le regardait.

Quelqu'un veut ajouter quelque chose avant que nous parlions des manières de procéder de chacun ?

Pour l'instant, tout se déroulait bien. C'est toujours assez irritant qu'un petit jeune fasse le patron mais même si Luciano était un excellent parrain, je préfèrerai parler à l'intéressé plutôt qu'aux sbires. Enfin .. il a une certaine image à préserver et on ne peut lui en vouloir pour ça. Ça reste la famille après tout.





_________________
"Pour assurer un futur plus lumineux aux miens, vendre son âme au diable n'est pas si cher payé"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 117
Dollars : 1570
Date d'inscription : 12/10/2016
Age : 19
Groupe : Grey
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Déc - 22:14
Up de ce rp

Bonjour tous les deux ! Petit up de ce rp, cela fait maintenant un peu plus d'un mois qu'il n'y a pas eu de réponse de la part de Luciano, s'il n'y a pas de réponse d'ici 1 semaine je serai obligé de l'archiver. :/ Si il répond, je supprimerai mon message et le rp pourra reprendre son cours, bien qu'il semble presque fini (s'il l'est je vous encourage à le signaler dans le sujet approprié). Bonne continuation ♥







_________________


My cat brought things home that smelled more appealing than you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }
» Les deux plus grands voleurs de l'histoire du pays... une affaire de famille
» Au dela de la simple affaire BRH/Sogebank
» Affaire de Famille | Enya
» Go Habs Go - Simple Plan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuunibyou desu ga ? :: La Zone d'Affaire :: Crate Works-
Sauter vers: